Archive dans 25 août 2015

Crise agricole, rassemblement de Forges-les-Eaux, la position cohérente des élus communistes au Département…

photo-1438856392-397717

Le groupe des élus communistes et républicains, Front de Gauche, au Département de Seine-Maritime rend publique la réponse adressée par leur Président Hubert Wulfranc à la FNSEA 76 et aux Jeunes Agriculteurs 76 suite à l’invitation à participer au rassemblement prévu à Forges-les-Eaux, le mercredi 26 août, dans le cadre de la crise qui frappe le monde agricole. Une prise de position claire et cohérente qui se singularise de la simple solidarité inactive ou impuissante exprimée par les autres élus de Droite comme du PS…

Lire le courrier de propositions SKM_224e15082515190-3

 

Un vent mauvais balaie l’Europe…Daniel PAUL député Honoraire dans Libre Opinion du Havre Libre de ce jour.

Un vent libéral qui veut tout livrer aux exigences des marchés financiers.
Partout, la priorité c’est la « compétitivité ». Pas en s’attaquant au coût du capital, aux cadeaux fiscaux ou aux dividendes. Non, partout, être compétitif, c’est accepter la baisse du coût du travail, la précarité, la concurrence faussée, l’austérité pour la protection sociale et les budgets publics.
Partout, la déferlante libérale a nourri les droites et les extrêmes-droites. Elle a aussi emporté les partis socialistes ou socio-démocrates et poussé les électorats populaires dans l’abstention.
Mais en Grèce, en Espagne, en Grande Bretagne et même en Allemagne, une brise se lève. Certes, cela reste fragile. Les libéraux ne laissent pas faire. On le voit avec la crise grecque. Mais, l’avenir est à coup sûr du côté de ceux qui pensent qu’une autre société est possible, plus juste, plus humaine.
En France aussi, l’urgence est de sortir de l’impasse où mène un gouvernement élu par le peuple de gauche mais qui applique une politique libérale. Pas en laissant le pouvoir à une droite décomplexée et revancharde. Mais par des actes qui redonnent du sens et de l’espoir à gauche.
Daniel PAUL, député honoraire

Journée nationale d’actions du 19 septembre en faveur des communes, Gonfreville l’Orcher se mobilise

En septembre, un nouveau palier sera franchi dans la mobilisation des habitants et des forces vives de la commune, dans le cadre de la journée nationale d’action organisée à l’appel de l’Association des Maires de France, le samedi 19 septembre prochain.

A Gonfreville l’Orcher, le Conseil municipal sera convoqué en réunion de crise, à 10h30 à l’Hôtel de Ville.

A l’occasion de cette séance qui sera retransmise par Internet sur le site municipal et sur l’écran extérieur de l’Espace Culturel de la Pointe de Caux, les habitants seront invités à signer en ligne la pétition nationale lancée par l’AMF.

Puis, les élus municipaux seront présents l’après-midi, de 16h à 18h30, à l’Hôtel de Ville et dans les mairies annexes, pour échanger avec les habitants et relayer cette pétition.

Début septembre, des banderoles seront posées sur les bâtiments publics et lieux stratégique de passage, complétées par une campagne d’affichage pour appeler à la mobilisation.

Un badge « Ma Commune j’y tiens ! » sera également offert aux habitants afin que chacun puisse l’arborer.

Quatre lettres spécifiques du Maire en direction des habitants, des entreprises et de leurs salariés, des agents communaux, et des associations seront envoyées début septembre pour présenter ces diverses initiatives, dénoncer la politique du gouvernement contre les collectivités et inviter chacun à exprimer son soutien à sa commune.

– Lire le communiqué complet : COMMUNIQUE AMF GO

Insoutenable discrétion de l’Elysée et du gouvernement à propos du 70 eme anniversaire de la double catastrophe nucléaire.

les derniers propos publics de François Hollande sur l’arme nucléaire datent de février dernier à Istres : « La dissuasion stimule nos efforts de recherche et de développement et contribue à l’excellence et à la compétitivité de notre industrie. » On est loin à ce stade d’une pétition ne serait-ce […]

Baisse des dotations de l’Etat, le Conseil Municipal de Gonfreville l’Orcher appelle à la mobilisation…

Suite à l’annonce du nouveau programme triennal de baisse massive des dotations de l’Etat aux collectivités qui fait suite à des réductions sans précédent des moyens alloués aux communes, le Conseil Municipal de Gonfreville-l’Orcher a souhaité adopter un vœu pour demander instamment au gouvernement de prendre toute disposition afin de réviser ce programme nocif.

Pendant que l’Etat continue à financer les banques et les actionnaires en leur versant sous forme d’intérêts sur le remboursement de sa dette des fonds publics considérables, il prive désormais les communes des moyens de servir leurs services publics pourtant indispensables au quotidien de nos concitoyens, au soutien à l’activité économique notamment par leurs investissements et à la cohésion sociale.

Le voeu a été transmis au 1er Ministre avec un courrier l’exhortant de réagir avant que tout l’équilibre de notre organisation démocratique et républicaine ne soit rompu. Ce vœu a été adopté à l’unanimité (élus socialistes compris) lors de la séance du 6 juillet et sera complété par différentes initiatives citoyennes à la rentrée.

Le texte du voeu… voeu-2015-07-01_-