L’Etat se désengage de la filière éolienne en mer contre un chèque de 60 millions d’€… Et les emplois promis au Havre dans tout cela ?

Suite à l’annonce ce jour par AREVA (dont l’Etat est actionnaire à près de 90 %) de la vente des parts de la France dans l’éolien en mer à l’espagnol GAMESA et à l’allemand SIEMENS, Jean-Paul LECOQ, Maire de Gonfreville l’Orcher et Conseiller départemental du Havre, Nathalie NAIL, Conseillère [...]

Tribune de septembre 2016 : la lutte pour le progrès ne connait pas les temps !

  Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime Bulletin départemental du mois de septembre LA LUTTE POUR LE PROGRES NE CONNAIT PAS LES TEMPS ! Après un hiver pluvieux pour les salariés aux prises avec une loi travail d’un autre âge basée sur la régression [...]

LA FIN DU TAFTA : ENFIN ! LA MOBILISATION CITOYENNE A FAIT RECULER LE GOUVERNEMENT

Jean-Paul Lecoq, Conseiller départemental et Maire de Gonfreville l’Orcher, a souhaité réagir à la demande par la France de l’arrêt des négociations du traité transatlantique de libre échange TAFTA/TTIP contre lequel il a multiplié les interventions. « La mobilisation citoyenne en France et en [...]

CASSE INDUSTRIELLE CHEZ LAFARGE, L’ETAT DOIT RENDRE DES COMPTES

Les services de l’Etat en Seine-Maritime viennent de valider intégralement le projet de restructuration du groupe Lafarge/Holcim comprenant le licenciement collectif « pour motif économique » de 111 salariés de la cimenterie de Saint-Vigor-d’Ymonville, la fin de la production normande de ciment, [...]

Tribune de juin 2016 : Une politique d’un autre temps !

  Tribune du Groupe Communiste et Républicain, Front de Gauche de Seine-Maritime Bulletin départemental du mois de juillet 2016 UNE POLITIQUE D’UN AUTRE TEMPS ! Alors que les richesses produites n’ont jamais été aussi grandes, notre pays est au bord de la crise de nerf, les tensions de plus en plus [...]

Nathalie Nail et Jean-Paul Lecoq reçus à Bercy ont porté la « voie » du Havre

    Reçus par le cabinet du Ministre de l’économie à Bercy, le 18 juillet, sur l’avenir de la filière industrielle de l’éolien en mer et de ses usines attendues au Havre, Nathalie Nail et Jean-Paul Lecoq ont obtenu des clarifications sur la position du gouvernement dans ce projet majeur pour [...]

L’appel de Nathalie Nail et de Jean-Paul Lecoq : la centrale thermique du Havre doit vivre et ses emplois sauvegardés !

Communiqué de Nathalie Nail et de Jean-Paul Lecoq « Avec le projet de fermeture pure et simple de la centrale thermique du Havre annoncé par la ministre de l’Ecologie alors que cette unité majeure de production était visée par une reconversion progressive sur vingt ans, s’allonge la douloureuse [...]

Pour que vive la centrale thermique et que soient conservés tous ses emplois

Avec le projet de fermeture pure et simple de la centrale thermique du Havre annoncé par la ministre de l’Écologie alors que cette unité majeure de production était visée par une reconversion progressive sur vingt ans, s’allonge la douloureuse liste des reniements gouvernementaux. La libéralisation de l’énergie se poursuit et Le Havre est de nouveau percuté de plein fouet. Que ce gouvernement ne tienne pas sa parole n’a rien hélas d’exceptionnel mais qu’il navigue à vue en matière d’aménagement du territoire comme dans le domaine…

Cette publication est issue du site L'opposition municipale au Havre avec Nathalie Nail.
Voir la publication originale : Pour que vive la centrale thermique et que soient conservés tous ses emplois

Soutien aux Sidel : pour Jean-Paul Lecoq, 27 licenciements, c’est 27 de trop !

Jean-Paul Lecoq, Maire de Gonfreville l’Orcher, Conseiller départemental et Vice-Président de la CODAH a souhaité réagir par communiqué aux licenciements qui interviennent dès ce mois de juillet au sein de l’entreprise SIDEL d’Octeville-sur-Mer dans le cadre du plan de restructuration décrété par [...]

Euro : Un écran géant au Havre

Alors que de nombreuses villes ont installé, parfois depuis le début de la compétition, des écrans géant afin de diffuser les matchs de l’Euro de football, rien n’est proposé au Havrais par la municipalité. Les élus du groupe Le Havre à cœur ont décidé d’interpeller le maire dans une lettre ouverte. Monsieur le Maire, L’État d’urgence ne saurait justifier l’absence d’écran géant au Havre pour la diffusion des matchs de l’Euro, Caen a le sien, Marseille aussi, Dieppe également… Dans notre ville qui a vu…

Cette publication est issue du site L'opposition municipale au Havre avec Nathalie Nail.
Voir la publication originale : Euro : Un écran géant au Havre

Haut de page