En s’en prenant à « Charlie Hebdo », en tuant des employés, des journalistes, des dessinateurs et ceux qui les protégeaient, des assassins ont voulu tuer la liberté d’expression.
Mais ne nous y trompons pas : comme aux heures les plus sombres et les plus tragiques de notre histoire, c’est la République et ses valeurs de laïcité, de démocratie et de liberté qui sont visées.
Le fanatisme meurtrier veut terroriser, attiser nos différences, nous dresser les uns contre les autres. Ne lui faisons pas ce cadeau. Opposons-lui la force de l’unité nationale, celle de tous les républicains, notre refus de tout amalgame et notre volonté de lutter sans trève contre les racismes, l’antisémitisme et l’islamophobie.
Refusons de suivre ceux qui, pour des raisons politiciennes, nourrissent les peurs, les haines et le climat xénophobe qui pèsent sur notre pays depuis trop longtemps.
Ce drame commande à tous les républicains de défendre, pied à pied, les valeurs de liberté, d’égalité, de fraternité, de justice sociale et d’humanité. Notre République, laïque, une et indivisible, doit évidemment se défendre contre le terrorisme et, plus que jamais, faire de la démocratie une arme contre la barbarie.

Daniel PAUL
Député honoraire.