Retrait du texte « acte 3 de la décentralisation »

Retrait du texte « acte 3 de la décentralisation »

Nous nous félicitons du retrait du texte « acte 3 de la décentralisation »

Suite à la demande du Sénat, le premier ministre vient d’annoncer le retrait sous sa forme actuelle du projet de loi dit « acte III de la décentralisation ». Il sera divisé en trois parties : la première concernant la métropole et devant être soumise au Sénat dès ce printemps, la seconde sur le rôle des Régions, la troisième sur les compétences et les solidarités territoriales. Le projet initial suscitait en effet un rejet croissant de la part des élus locaux et des populations.

L’association nationale des élus communistes et républicains (ANECR) avec « l’appel des 200 pour un renouveau démocratique des institutions dans une République unie et solidaire » aura largement contribué à alerter des centaines d’élus de toute la gauche sur la nocivité de ce texte.

Des dizaines de milliers d’élus locaux attendent aujourd’hui autre chose qu’un texte obéissant aux injonctions de compétitivité de la commission de Bruxelles, avec des métropoles aux pouvoirs exorbitants éloignant encore plus les citoyens des lieux de décisions et provoquant à terme la disparition des communes et des départements.

Le texte doit être réécrit totalement avec comme fil rouge la réponse aux besoins humains et aux défis de démocratisation à tous les niveaux de notre République !

Jean-Luc Lecomte

Président du groupe Front de gauche du Conseil Région de Haute-Normandie