L’intercommunalité : Presque 100 % de la population en Haute-Normandie

0
Il y avait 2 525 EPCI (Etablissement public de coopération intercommunale) en France au Ier janvier 2005 après la création de 64 établissements en 2004. 88 % des communes françaises sont désormais membres d'un établissement public de coopération intercommunale à fiscalité propre, c'est-à-dire d'une communauté de communes, d'une communauté d'agglomération, d'une communauté urbaine ou d'un syndicat d'agglomération nouvelle.

La « réorganisation » mise en œuvre par la direction de la Poste

1
La « réorganisation » mise en œuvre par la direction de la Poste, anticipation du projet de loi de « régulation postale », constitue un véritable démantèlement, prélude à l'ouverture à la concurrence et à la privatisation de la distribution du courrier. A l'initiative du groupe communiste, le Conseil Général de Seine-Maritime a fermement pris position contre ce projet qu'il considère comme étant une atteinte au Service Public.%%% Lors de la réunion de la Commission Départementale de Présence Postale Territoriale qui s'est tenue le 24 février 2005, Michel Barrier a réitéré sa demande d'y voir associés les syndicats de postiers et les représentants des usagers et il a renouvelé son opposition aux fermetures de bureaux et aux suppressions d'emplois.%%% Ci-dessous, le texte de sa déclaration :

La gestion de l’eau dans l’agglo de ROUEN

0
Intervention à la CAR%%% Le budget de l'agglo de ROUEN Déclaration de Dominique HARDY%%% Président du groupe des Elus Communistes et Républicains%%% Vice-Président du Conseil d'Agglomération Rouennaise.

Le budget de l’agglo de ROUEN

0
Intervention à la CAR%%% Le budget de l'agglo de ROUEN Déclaration de Dominique HARDY%%% Président du groupe des Elus Communistes et Républicains%%% Vice-Président du Conseil d'Agglomération Rouennaise.

André Duroméa, un maire, un militant

Aux Élus Communistes et Républicains Cher(e) Ami(e), Quelques mots pour vous dire tout l'intérêt d'un livre qui vient d'être publié par les Editions « le Temps des cerises ». [((/images/duromea1.jpg||C))|http://elus76.com/images/duromea2.jpg||Agrandir l'image]

Intervention de Jean-Paul LECOQ Conseiller Régional

0
Intervention de Jean-Paul LECOQ Conseiller Régional%%% Maire de Gonfreville l'Orcher Le développement économique : c'est bien un domaine qui doit bénéficier d'une priorité dans l'action régionale.

La Région Haute-Normandie met en chantier un schéma régional de développement économique

0
La Région Haute-Normandie met en chantier, pour l’été 2005, un schéma régional de développement économique. Outre, leurs réflexions pour une politique équilibrée d’aménagement du territoire, valorisant les forts atouts régionaux, les communistes soumettent au débat les 4 propositions et principes [...]

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES DU CONSEIL GENERAL DE LA SEINE-MARITIME 46

0
EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES DU CONSEIL GENERAL DE LA SEINE-MARITIME Télécharger le compte-rendu en PDF

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES DU CONSEIL GENERAL DE SEINE-MARITIME 45

0

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES DU CONSEIL GENERAL DE SEINE-MARITIME

nov-04

Le Conseil Général de Seine Maritime s’est réuni jeudi 25 novembre avec à son ordre du jour un débat de politique départementale et le débat d’orientations budgétaires pour 2005.

Jean-Louis JEGADEN pour le groupe communiste a exprimé la nécessaire posture de résistance du département à la politique libérale et anti sociale de la Droite menée au plan National.

CONSEIL REGIONAL DE HAUTE-NORMANDIE

0
CONSEIL REGIONAL DE HAUTE-NORMANDIE

SÉANCE DU 18 OCTOBRE 2004

Intervention de Claude LAINE, Président du groupe des élus communistes

À L'OCCASION DU DÉBAT D'ORIENTATION BUDGÉTAIRE

Le contexte très particulier dans lequel s'inscrivent, et ce débat d'orientation et dans la foulée, la préparation et la présentation du budget 2005 que vous avez fixées, conformément à l'habitude, au mois de décembre prochain vous ont conduit à la décision de dissocier le vote des propositions budgétaires, établies sur la base des compétences actuelles de la région et du programme d'activité envisagé, ainsi que sur le produit notifié pour 2004 de la fiscalité directe, du vote des taux actualisés prévu dans le cadre d'une D.M en mars prochain.

Haut de page