EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 34

0

Mars 2003

Le Conseil Général de Seine Maritime s’est réuni les 18 et 19 mars pour, entre autre, examiner le budget du département 2003.

Le Groupe Communiste a voté contre ce budget d’austérité qui réduit encore les crédits d’action sociale.

AGRICULTURE ET MONDE RURAL

Gérard EUDE a regretté que le Conseil Général limite son aide au financement d’un seul animateur par bassin versant en matière de lutte contre les inondations.

S’agissant du soutien au développement de l’agriculture, il a dénoncé le classement de tout le territoire départemental en « zone vulnérable », ce qui risque d’amener à la disparition de la moitié des exploitations agricoles (puisqu’elles ne pourront pas être cessibles si elles ne sont pas mises aux normes européennes avant 2006).

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 33

0

EN DIRECT AVEC LES ÉLUS COMMUNISTES ET RÉPUBLICAINS AU CONSEIL GÉNÉRAL

En dressant un tableau sombre de la situation internationale et nationale, et arguant de nouvelles charges transférées par l’Etat : (l’A.P.A.-Aide Personnalisée d’Autonomie pour les personnes âgées- et S.D.I.S. -services de secours et d’incendie), la majorité du Conseil Général, réuni en session le 20 janvier pour débattre des orientations budgétaires 2003, se prépare à l’augmentation des impôts départementaux et à des mesures d’austérité, malgré une situation financière excellente.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 32

0
COMPTE RENDU DE LA SEANCE DES 9 et 10 DECEMBRE 2002

Le Conseil Général de Seine Maritime s’est réuni les 9 et 10 décembre pour une courte session et un ordre du jour assez maigre, heureusement « étoffé » par de nombreuses motions d’urgence déposées par le groupe communiste

Séance plénière du Conseil Régional de Haute-Normandie

0
Le budget, une nouvelle fois, rejeté par la Droite, ses extrêmes et... Lutte Ouvrière.

Réuni lundi 9 et mardi 10 décembre 2002 à Evreux, l’hôtel de Région étant actuellement en travaux, le Conseil Régional était appelé à examiner le projet de budget primitif pour l’année 2003.

Au préalable, diverses motions d’urgence étaient examinées dont celles déposées par le groupe communiste. Elles portaient sur la Décentralisation pour la première présentée par Claude Lainé et la propriété et l’entretien des voies ferroviaires de Port 2000 pour la seconde développée par Jean-Paul LECOQ.

Décentralisation : l’assemblée adopte la motion des élus communistes qui demande un référendum !

« Le débat s’est cantonné dans les institutions, dans des Assises, nous ne trouvons pas l’ensemble des acteurs et notamment les citoyens dont il est pourtant beaucoup question, ils sont absents » souligne d’entrée C Lainé qui défend la motion des élus communistes. Débats formels, bipolarisation, représentativité non respectée, « cela tourne à la caricature, précise t-il en évoquant les Assises tenues à Rouen » ou 1600 personnes ont assisté à une « grand messe » ordonnée par le Ministre de l’intérieur.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 31

0
COMPTE RENDU DE LA SEANCE DU 18 NOVEMBRE 2002

Situation de l’emploi et risques technologiques ont été au « menu » de la séance du Conseil Général de Seine Maritime, lundi 18 novembre dernier, en matinée où le Préfet de Région, invité, s’est prêté au jeu des questions réponses. L’après midi a été consacré à un débat sur la décentralisation.

RISQUES INDUSTRIELS

Rien de nouveau n’est apparu au cours de l’échange entre les conseillers généraux et le Préfet sur ce thème sensible pour la Seine Maritime qui, avec 57 usines classées Soveso, 46 silos et 2 centrales nucléaires, constitue une des plus fortes concentrations industrielles à risques du pays.

Le préfet a rappelé les moyens dont dispose l’Etat, avec la DRIRE, pour traiter ces questions en précisant qu’ils ne dataient pas de la catastrophe de Toulouse, même si depuis l’action de l’Etat s’est renforcée.

Assises des conseillers généraux, Strasbourg 29 au 31 Octobre 2002

0
Déclaration des conseillers généraux communistes et REPUBLICAINS Décentraliser avec et pour les citoyens Ces assises sont un lieu d’échanges, un espace de paroles et de témoignage. Le président de l’ADF a déclaré qu’elles étaient « le lieu privilégie pour l’expression des souhaits, des attentes, [...]

Adresse aux Maires de Seine-Maritime – Assemblée du 26 octobre 2002

0

Madame, Monsieur le Maire,

Nous saisissons l’opportunité de l’Assemblée générale de l’Association des Maires du Département de Seine-Maritime pour évoquer avec vous le projet de décentralisation en débat depuis quelques jours.

Il faut bien prendre la mesure de cette nouvelle étape mise en chantier aujourd’hui avec une réelle précipitation, une étape qui vise à réduire l’ETAT « au minimum », en transférant une sorte de « gouvernance locale » aux collectivités territoriales ; à charge pour elle d’en assumer les coûts et les responsabilités politiques, pendant « qu’au dessus » l’Union Européenne serait chargée de faire respecter par tous le cadre « Maastrichien » pour les dépenses publiques et celui de la loi généralisée de la concurrence et de la libre entreprise, pour l’économie.

Seance pleniere du lundi 21 octobre 2002

0

Seance pleniere du lundi 21 octobre 2002

La Région Haute-Normandie prépare son budget 2003

Réuni lundi 21 octobre 2002, le Conseil Régional a examiné les orientations budgétaires pour l’année 2003 et tracé les pistes des grands chantiers de l’avenir en Haute-Normandie. Au préalable s’est engagé un débat sur l’emploi avec l’analyse de 3 motions d’urgence sur ce sujet déposées respectivement par le groupe communiste, le groupe socialiste et l’UPN.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 30

0

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DES 14 et 15 OCTOBRE 2002

Le Conseil Général de Seine Maritime s’est réuni en séance plénière les 14 et 15 octobre dernier, en présence du nouveau benjamin de l’Assemblée Départementale, Sébastien JUMEL, nouvel élu P.C.F. du canton de Dieppe Ouest qu’il a ravi à la droite départementale, la veille même, en ayant nettement battu Annick LEVEAU au second tour (53% contre 47)

Le groupe communiste retrouve ainsi ses 10 conseillers généraux (après le transfuge il y a quelques mois de Gérard HEUZE vers le groupe socialiste) et Sébastien JUMEL occupe dorénavant le fauteuil du regretté Irénée BOURGOIS.

Pour la droite départementale conduite par le Président Charles REVET qui a lourdement investi à Dieppe depuis 2 ans avec le Transmanche notamment, cette victoire du P.C.F. sonne comme un avertissement, tout comme pour la droite locale dieppoise surprise par le nouveau souffle à gauche insufflé par Sébastien JUMEL et ses 30 ans.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 29

0

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL

COMPTE RENDU DE LA SEANCE DES 24 ET 25 JUIN 2002

Le Conseil général s’est réuni rapidement les 24 et 25 juin dernier, entre l’inhumation du Dr BENET, conseiller général de Tôtes auquel il a rendu hommage, et la rentrée parlementaire à laquelle devaient assister plusieurs conseillers généraux et présidents de commissions, élus députés. La plupart des rapports affichés n’ont pas donné lieu à débat, hormis la desserte aérienne de la Seine Maritime, le Centre Départemental de l’Enfance, le devenir des pêcheries de Fécamp, le projet de création d’une « Cité des Matières » à Gruchet le Valasse et, en matière financière, l’examen du compte 2001 et le projet de budget.

Haut de page