EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 41

0

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL

janv-04

Séance mouvementée au Conseil Général, avec un débat de plusieurs heures sur la situation d’Air Atlantique pour obtenir une réunion extraordinaire sur l’aventure du président d’air Atlantique qui n’est autre que le Président du Conseil Général .

Le tribunal de commerce s’est donné un délai qui prendra fin le 2 mars prochain afin de statuer définitivement.

Plus de 6 repreneurs seraient sur les rangs.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL déc-03

0

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL déc-03

La 4ème session du Conseil Général s’est réunie trois jours les 15, 16 et 17 décembre avec un ordre du jour chargé.

67 rapports, 14 rapports à l’affichage, 5 motions d’urgence, 1 question orale, un débat sur l’Ecole dans le cadre du débat national initié par le gouvernement et, bien sûr, le vote du budget 2004 du Conseil Général.

Le groupe communiste, sur l’ensemble des questions, s’est montré offensif et force de propositions.

SEANCE PLENIERE DU LUNDI 8 DECEMBRE 2003

0
Le budget 2004 rejeté par la Droite, l’extrême-Droite et Lutte Ouvrière Réuni en Assemblée plénière à Rouen, le Conseil Régional de Haute-Normandie, a examiné lundi 8 décembre 2003 le budget de la collectivité régionale pour l’année 2004. Développer le fret SNCF dans un cadre dynamique de service [...]

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL nov-03

0
EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL nov-03

Réuni en séance le 17 novembre dernier, le Conseil Général de Seine Maritime a débattu des orientations budgétaires pour 2004, examiné deux rapports présentés en dernière minute et une série de motions d’urgence.

ORIENTATIONS BUDGETAIRES 2004 : La majorité de droite relaye la politique anti-sociale du gouvernement Contact : Claude COLLIN Au nom du groupe communiste, Claude COLLIN a une nouvelle fois dénoncé la mauvaise utilisation, par la majorité UMP-UDF, des moyens financiers importants dont dispose le Département de Seine Maritime.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL octobre 2003

0
EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL octobre 2003

Les deux jours de la session d'octobre ont été dominés par la relance du groupe communiste sur l'aventure "aérienne" menée par la majorité de droite du Conseil Général et la situation de l‘emploi dans le département.

Deux sujets d’importance qui ont agacé les élus de droite.

SEANCE PLENIERE DU CONSEIL REGIONAL 19

0

La Région engage des projets d’avenir sur des bases financières solides Réuni en Assemblée plénière lundi 20 octobre 2003 à Evreux, le Conseil Régional de Haute-Normandie a adopté les orientations budgétaires de la collectivité pour l’année 2004.

Il s’est également prononcé en faveur d’une charte pour la jeunesse et la vie associative, a pris acte des recommandations positives contenues dans le rapport de la Chambre Régionale des Comptes et donner quitus au Président pour signer avec l’Etat les ajustements proposés du Contrat de Plan.

En préalable à l’ordre du jour, Marie-catherine GAILLARD développait une motion d’urgence liée à l’emploi dans laquelle elle rappelait que dans notre Région, l’effet des plans sociaux replace l’évolution du chômage à un niveau élevé.

« Nous assistons aux effets désastreux d’une politique gouvernementale toute à l’écoute du MEDEF, appliquée à satisfaire ses volontés et ses intérêts" soulignait elle.

Cette motion soumise au vote fut rejetée.

Si la majorité plurielle et LO (25 voix) votaient pour, la Droite et son extrême (30 voix) votaient contre.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 37

0

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL

22 Septembre 2003

Le Conseil Général de Seine Maritime s’est réuni le 22 septembre en séance de rentrée avec un petit ordre du jour de 3 rapports seulement tandis que le nouveau règlement intérieur concernant les motions d’urgence a perverti l’expression démocratique, le Président REVET ne faisant voter que sur les conclusions des rapporteurs de droite qui ne prenaient pas en compte les demandes exprimées par l’opposition.

seance pleniere du conseil regional de haute-normandie 18

0

seance pleniere du conseil regional de haute-normandie

La Région engage de nouvelles actions pour plus de 23,5 millions d’euros

Réuni en Assemblée plénière lundi 23 juin 2003 à la Faculté de Médecine, le Conseil Régional de Haute-Normandie a adopté son projet de modification budgétaire pour l’année 2003 après avoir examiné la motion d’urgence que le groupe communiste a présentée, motion à laquelle le groupe des élus verts s’est associé.

EN DIRECT AVEC LES ELUS COMMUNISTES ET REPUBLICAINS AU CONSEIL GENERAL 36

0

EN DIRECT AVEC LES ÉLUS COMMUNISTES ET RÉPUBLICAINS AU CONSEIL GÉNÉRAL

Juin 2003

Schéma Directeur Départemental des Réseaux à Haut Débit, Schéma Départemental d’Accueil des Gens du Voyage, projet de directive territoriale d’aménagement de l’Estuaire de la Seine, liaison routière Yvetot – Bourg Achard, projet de développement du groupe pharmaceutique ORIL à Bolbec et compte administratif 2002 ont constitué les principaux dossiers débattus par le Conseil Général les 16 et 17 juin derniers, qui a par ailleurs examiné toute une série de vœux et motions d’urgence.

En préalable à l’examen de l’ordre du jour, Michel BARRIER a fait un rappel au règlement, s’indignant du non-respect des modalités d’expression des groupes politiques dans le magazine départemental « Reflet 76 » (feuillet détachable sur papier de mauvaise qualité ne figurant pas dans tous les numéros, textes modifiés sans consultation des auteurs….)

Durant ces deux jours la tonalité des débats, animés le plus souvent sur le fond par les élus(es) communistes, reflétait véritablement le niveau de contestation aux orientations libérales du gouvernement Raffarin.

Risques : chimiques – explosions – pollution – air – eau…

0
RESPONSABILISER AVEC LES CITOYENS POUR AGIR

Les problèmes posés par le développement des risques industriels et technologiques ne peuvent rester des questions « réservées ». La formation proposée aux élus et à leurs collaborateurs permettra d'élargir le champ des connaissances et d'intervention. Nous aborderons l'évolution des lois, textes et règlements, la responsabilité des élus en cas de crise majeure, l'élaboration du Plan Local Urgence, l'approche citoyenne de la culture du risque industriel,

Haut de page