CR du CG76

Conseil Général de Seine Maritime session d’installation du 20 mars 2008

0
Intervention de Jean-Louis JEGADEN Président du Groupe Communiste et Républicain au Conseil Général de Seine Maritime concernant l’élection du Président du Département. Didier Marie est élu avec 43 voix Michel Lejeune UMP a obtenu 26 voix. Avec toutes les composantes de la majorité de gauche, le [...]

En direct avec les élus communistes du 11 et 12 décembre

0
Réuni pour sa dernière séance les 11 et 12 décembre derniers, avant le renouvellement de mars prochain, le Conseil Général de Seine Maritime a adopté le budget du Département 2008 d’un montant de 1,8 milliards d’euros dont un peu plus d’un milliard en fonctionnement. L’occasion de dresser le bilan [...]

Session plénière du Conseil Général du 9 octobre 2007

0

Le Conseil Général de Seine Maritime s'est réuni en session plénière mardi 9 octobre.
Face à une droite sans complexe et offensive, zélé soutien de la politique antisociale Sarkozienne, la riposte notamment des élus communistes a été tout aussi musclée au cours du débat de politique générale pour dénoncer et démonter un à un les mauvais coups opérés et en préparation par le gouvernement.
L'ordre du jour a été ensuite beaucoup plus calme, hormis les problèmes rencontrés dans les transports scolaires à la rentrée : aux attaques de la droite sur les dysfonctionnements constatés, Michel Barrier a opposé les raisons de fonds qui permettent ces situations : l'obligation de concurrence tous les 3 ans pour les marchés de transports et la guerre sans merci que se livrent les grands groupes privés en prenant les collégiens en otage.

Session plénière du Conseil Général du 26 juin 2007

0
EN DIRECT
Avec les Elus Communistes de Seine-Maritime
Juin 2006

Logement étudiant, schéma « bien vieillir en Seine Maritime », santé, expérimentation du revenu de solidarité active (RSA), extension du contrat de réussite éducative départemental (CRED), schéma nautique, schéma des transports et charte « laïcité » ont été les principales questions examinées par le Conseil Général de Seine Maritime réuni en session plénière le 26 juin dernier.

Session plénière du Conseil Général du février 2007

1

Emploi et aménagement du territoire (au travers du Contrat de Projet Etat / Région et de la contractualisation " 276 ") ont été les points forts de la session que le Conseil Général de Seine-Maritime a tenu mardi 20 février.
Les conseillers généraux communistes lors de l'examen de ces 2 questions, ont dénoncé la politique libérale de la droite et du gouvernement, demandant la suspension des licenciements notamment à la verrerie Saint Gobain et en ne prenant pas part au vote sur le CPER qui met les territoires en concurrence.

Session plénière du Conseil Général du 12 et 13 décembre

0

Budget Départemental 2007 et situation de l'emploi en Seine Maritime ont été les temps forts de la dernière session du Conseil Général de l'année, les 12 et 13 décembre.
Des temps forts qui ont souligné une fois de plus la conception libérale de la Droite du groupe " Alternance 76 " et la conception sociale de la majorité de Gauche aux commandes du Département depuis plus de deux ans. L'occasion aussi pour les Conseillers Généraux Communistes de faire une nouvelle fois part de leurs propositions réellement novatrices.

Session plénière du Conseil Général du 25 novembre

0

Le Conseil Général de Seine Maritime s'est réuni le 25 novembre pour débattre des orientations budgétaires du département pour 2007. Avec la « décentralisation Raffarin », qui a transféré des compétences nouvelles, sans les moyens financiers correspondants, c'est 84 millions d'euros que l'Etat doit à la Seine Maritime. Avec la réforme du plafonnement de la taxe professionnelle qui profitera surtout aux grosses entreprises, c'est 8 millions d'euros qui manqueront également au budget départemental.

Un Département qui voit par ailleurs exploser ses dépenses sociales notamment celles du RMI et de l'APA, en raison de la « précarisation et de la smicarisation » accrues de ses habitants.

Recettes en baisse, dépenses en hausse : si rien n'est fait, on va dans le mur. Deux logiques s'affrontent alors : baisser les dépenses (c'est la thèse libérale), ou augmenter les recettes : c'est ce que les élus communistes préconisent, avec leur proposition de TAF, taxation des actifs financiers des entreprises.

Une proposition qui n'a cependant pas trouvé d'écho sur aucun autre banc au Conseil Général. De la droite, ce n'est pas étonnant. Il reste à convaincre les élus des groupes socialiste et Démocratie et Liberté de s'y rallier.

Débat d’Orientation Budgétaire – Intervention de Claude COLLIN pour le groupe communiste

1

Monsieur le Président, chers collègues,

Le traditionnel débat d’orientation budgétaire et la préparation du budget de notre Département pour 2007 ne peut évidemment faire abstraction du contexte socio-économique général de notre pays. Et on est en droit de se demander si à côté de la France du TGV, de la culture, des nouvelles technologies, il n’y a pas une France du Moyen Age, avec des privilégiés et des asservis.

Session plénière du Conseil Général du mardi 10 octobre

0

Le Conseil Général de Seine Maritime s'est réuni en session plénière mardi 10 octobre.
Pôles de compétitivité, port de Dieppe, privatisation de Gaz De France, schéma régional éolien, situation des sans papiers, loi Sarkozy sur la sécurité et situation des finances locales ont été l'occasion pour les élus communistes de développer leurs propositions parfois différentes de leurs partenaires de la majorité départementale. Ils ont par ailleurs approuvé la décision de moduler les aides départementales aux communes en fonction de critères sociaux ainsi que le plan départemental « énergie ».

Compte-rendu JUIN 2006

0

La session des 14 et 15 juin 2006 de l'Assemblée Départementale de Seine Maritime a été marquée par de nouvelles décisions placées sous le sceau des solidarités : nouveau règlement améliorant l'accès à l'aide sociale aux personnes âgées et les participations des obligés alimentaires, mesures en faveur des quartiers sensibles, nouvelle politique des transports, contrat de réussite éducative pour les collégiens, aide aux formations BAFA, et à l'installation de maisons médicales,...
Les élus communistes ont porté plusieurs de ces initiatives, et ont fait de nouvelles propositions notamment à l'occasion de l'adoption du SRADT (Schéma Régional d'Aménagement et de Développement du Territoire) avec leur projet de sécurité emploi - formation et la création d'un fonds régional pour l'emploi et la formation. Lors du vote du budget supplémentaire 2006, ils ont exposé leur proposition de réforme de la fiscalité locale avec notamment une nouvelle contribution des actifs financiers des entreprises.

Haut de page