DSU : Il est temps de mettre de l’humain dans l’urbain !

DSU : Il est temps de mettre de l’humain dans l’urbain !

Lors du dernier Conseil municipal, les élus étaient invités à se prononcer sur la Dotation de solidarité urbaine (DSU). Un dispositif créé en 1991 et qui pour objet, comme le rappelle Mme Agnès Canayer, adjointe au maire, « de contribuer à l’amélioration des conditions de vie dans les communes urbaines confrontées à une insuffisance de leurs ressources et supportant des charges élevées ». Or, le DSU proposé par la municipalité de droite ne répond en rien à cet objectif… puisque les moyens sont utilisés pour réaliser des investissements qui embellissent peut-être la ville mais qui n’améliorent en rien le quotidien des Havrais et des Havraises. Comme l’année dernière, Nathalie Nail a vivement dénoncé cette utilisation inappropriée de l’argent public.

Monsieur le Maire,

Alors je pourrais faire comme le rapport qui est le copié-collé de celui de l’année dernière, à l’exception des chiffres cités, et pas tous…et redire ce que j’avais dit l’an dernier…mais comme je vous trouve cela relativement incorrect, je vous l’épargnerai en résumant mes propos à ce que je ressens à la lecture de ce rapport : beaucoup d’investissements et peu de fonctionnement, ce qui, dans les contextes havrais et national, ne nous parait pas judicieux. En effet, le rôle de la DSU devrait être de mettre de l’humain dans l’urbain !

Pour plus de la moitié des Havrais et des Havraises, les conditions de vie se sont profondément dégradées ces dernières années et ce par l’action conjointe des gouvernements successifs et de vos mesures du « tout payant et des augmentations systématiques de tarifs » prises au Havre…

Ainsi vous pourriez palier avec la DSU les augmentations des transports en commun de la CODAH en mettant en place des réductions pour les salariés pauvres et de la classe moyenne, les familles, les minima-sociaux. Il pourrait également en être ainsi pour les frais de restauration scolaire.

Cette DSU pourrait être également utilisée pour une politique d’animation et de la jeunesse dans les quartiers, politique qui a – faut-il le souligner ? – totalement disparu !

Les Havrais n’ont besoin que le dynamisme de leur ville s’affiche les spots de l’Office du Tourisme et à la Une de grands magazines nationaux. Ils ont avant tout besoin d’en ressentir concrètement le bénéfice dans leur vie quotidienne !

Je crains que nous ne puissions y parvenir compte tenu de vos choix politiques !

Cette publication est issue du site L'opposition municipale au Havre avec Nathalie Nail.
Voir la publication originale : DSU : Il est temps de mettre de l’humain dans l’urbain !

Nathalie Nail

Les commentaires sont fermés.