Dans un communiqué de son maire Jean-Paul Lecoq, vice-président de l’agglomération havraise, la commune de Gonfreville l’Orcher refuse des ouvertures supplémentaires de commerce le dimanche. Explication…

« La loi Macron, à l’origine de ces possibilités d’ouvertures supplémentaires, n’apporte aucune réponse concrète de nature à améliorer le pouvoir d’achat, donc la consommation des ménages. Dans ces conditions, il n’y a économiquement et socialement aucune raison d’augmenter le nombre de dérogations à la règle et à l’aspiration des Français au repos dominical.

Cette position se trouve également motivée par les statistiques des grandes enseignes présentes sur l’agglomération havraise. En effet et contredisant ainsi ce que le Ministre Macron a tenté de faire croire, les parts de marché et la progression des chiffres d’affaires de ces enseignes ne sont aucunement liées au nombre de dimanches ouverts dans une année !

C’est d’ailleurs la raison pour laquelle la position de la Ville de Gonfreville l’Orcher est soutenue par la direction de l’hypermarché Leclerc.

A ceci rien d’étonnant : à pouvoir d’achat constant ou en baisse comme de nos jours, ce qui est consommé le dimanche est retranché de ce qui est consommé en semaine. Macron ne connait visiblement pas La Palice.
En revanche, ces ouvertures en nombre le dimanche entrainent des coûts supplémentaires pour les enseignes, une pression sur les salariés ainsi privés fréquemment de leur repos dominical et une déstructuration potentielle de la vie sociale. (…) »

Télécharger l’intégralité du communiqué : Communiqué ouverture des commerces le dimanche