Une entreprise qui n’est plus performante ? NON

Une entreprise qui perd de l’argent ? NON

Une entreprise qui a un problème de carnet de commande ? NON

Et pourtant :

Par un plan social totalement injustifié sur le plan économique et criminel sur le plan de l’emploi, le groupe TETRAL LAVAL annonce la suppression de 190 emplois directs au Havre auxquels il convient d’ajouter plus de 80 emplois concernés par une mobilité interne (y compris vers l’Italie) et 140 emplois de sous traitants menacés !

Voilà un nouveau résultat concret de la logique libérale de rentabilité toujours plus forte pour les actionnaires !!

C’est également le résultat des lois Macron, passées en force à l’Assemblée et permettant de faciliter les licenciements, le groupe ayant attendu le vote de la loi pour lancer son plan social préparé en secret ces derniers mois.

Ne laissons pas faire, ne nous taisons pas, et agissons. Tous ensemble, faisons échec à ce plan social et réclamons, avec les salariés, les seuls licenciements justifiés qui s’imposent : ceux de ces patrons voyous.

Nous appelons à participer aux diverses actions décidées par les salariés de SIDEL et leurs organisations syndicales.

Et nous saisissons pour notre part le 1er Ministre pour exiger de recevoir une délégation des personnels de SIDEL LE HAVRE et des élus de l’agglomération havraise, de toute urgence : la loi MACRON ayant également réduit les délais pour s’opposer aux plans sociaux.

le communique complet : SIDEL 2