En pièce jointe, la liste des 109 parlementaires qui s’opposent à la création d’un Etat Palestinien. Comment ne pas penser à cette belle phrase de Marx quand Israël agite des menaces de représailles économiques contre la Palestine, parle de répression ou, comme Ehoud Barak, de « tsunami » pour contrer la demande d’admission de la Palestine à l’ONU : __« Un peuple qui en opprime un autre ne peut pas être libre. » Le peuple d’Israël ne sera pas libre tant que sa jeunesse sera appelée à servir dans une armée d’oppression, tant que ses soldats deviendront des geôliers et tireront sur des gosses armés de pierres. Le peuple d’Israël ne sera pas libre tant que les colons qui continuent à s’installer dans les territoires choisiront la force contre le droit, la spoliation contre la justice et la haine de l’autre pour justifier l’injustifiable. Le peuple d’Israël ne sera pas libre tant que cette politique-là viendra légitimer les politiques d’austérité qu’il a commencé à combattre.__((/public/monde/mur_palestinien.jpg|mur_palestinien.jpg||mur_palestinien.jpg, janv. 2011))