L'armada de rouen inspire le Cidefe-Normandie

L'armada de rouen inspire le Cidefe-Normandie

L’armada de Rouen inspire le Cidefe-Normandie et la réflexion sur des projets de trafic nouveau par la seine

L’armada de Rouen fait évènement à chacune de ses éditions et attire depuis 1989 des millions de visiteurs.

C’est un environnement magique et le Cidefe-Normandie ne voulait pas passer à coté de cette unique occasion de mieux se faire connaître en étant présent et en participant à cette belle manifestation.

Ainsi, l’idée a muri d’organiser sur le site une rencontre d’échange et de réflexion entre élus et citoyens sur un thème que la proximité de la seine a d’entrée inspiré : quelle politique fluviale pour la haute-Normandie ?
Un sujet d’une pertinence forte d’autant qu’un projet de transports de déchets collectés en Seine-Maritime et dans l’Eure par barges fluviales est en gestation et dans une phase finale de son élaboration. C’est à partir de ce projet que Patrice Dupray, vice-président de la Région de Haute-Normandie en charge des transports et Président du SMEDAR, Jean-Pierre Girod, vice-président de la Région de Haute-Normandie en charge de l’environnement, claude Lainé, conseiller régional à l’origine du projet et Bruno Gautier, directeur d’exploitation du SMEDAR et porteur du dossier pour sa partie technique développaient tout l’intérêt d’abonder et de concrétiser le transport de déchets par barges fluviales qui tant d’un point de vue environnemental que financier présente toutes les caractéristiques de la modernité.

armada-1.jpg

Les nombreux avantages de ce système ont été développés par chacun des intervenants dont la réduction du nombre de camions sur les routes et la limitation des émissions de gaz polluants. Le projet du SMEDAR permettra à terme de transporter 100 000 tonnes de produits par an permettant l’économie de 5000 voyages de camions gros porteurs représentant 450 000 km. Il est en bonne voie puisqu’il a d’ores et déjà reçu le soutien financier de la Région Haute-Normandie et il suscite un vif intérêt de la part du président de la Communauté d’Agglomération Rouennaise.

armada-2.jpg

Une première phase de concrétisation est espérée pour l’année 2009 et d’autres projets de même nature apparaissent ailleurs comme au Havre.

Voilà donc des exemples de reconquête du fleuve seine pour de nouveaux trafics, des réponses nouvelles à une autre politique du transport fluvial en Haute-Normandie.

Philippe JOUVIN