Au Havre se loger mieux et moins cher, c’ est possible !

Au Havre se loger mieux et moins cher, c’ est possible !

Tour de France du bus Droit au logement.

Au Havre se loger mieux et moins cher, c’ est possible !

Le bus du Droit au logement était au Havre lundi pour une des dernières étapes de son tour de France qui s’ achèvera samedi à Tours à l’ occasion des rencontres nationales des conseillers généraux et régionaux communistes.

Quel accueil des Havrais ! Stationné le matin en centre-ville et l’ après midi sur les hauts de la ville à la Mare rouge précisément, le bus aura vu toute la journée plusieurs centaines de personnes.

510 d’ entre elles auront pris le temps de signer la pétition nationale qui leur était présentée par les militants de la section du Havre du PCF et beaucoup auront profité de la participation à cette initiative de Mireille Garcia, Nathalie Nail , conseillères générales et Daniel Paul, député pour échanger avec eux. Des discussions spontanées pour tenter de trouver des solutions à des difficultés de vie parfois dramatiques comme celle de ce salarié modeste qui nous révèlera qu’il vit …dans un garage faute d’ acceptation de son dossier par les offices au motif d’ insuffisance de ressources.

Pour tous, aujourd’hui, au Havre, il est de plus en plus difficile, voire impossible de se loger correctement à prix raisonnable et il est rare de trouver un 3 pièces à moins de 600 €/mois. La politique de Rufenacht est de chasser les salariés et les retraités du centre-ville et des quartiers en développement devenus affaires des promoteurs immobiliers. Les seules opportunités d’ acquisition en ville vont directement au privé et une école a même été détruite pour « faire de la place ». En conséquence les prix flambent. Au lieu de réaménager durablement les quartiers et contribuer à changer la vie des gens, le Maire du Havre fait du « tape à l’œil » sans même respecter l’ obligation de construire un logement pour un logement détruit.

Se loger n’ est pas un luxe mais un droit, c’est ce qu’ ont rappelé les communistes havrais lesquels proposent :

  • la création d’ un grand service public du logement
  • d’ encadrer le prix du logement
  • la mise à contribution de la spéculation foncière en faveur du 1% logement
  • une sécurité sociale du logement de façon à ce qu’aucun ménage ne consacre plus de 20% à son logement

Les 510 pétitions collectées ce jour et qui seront remises au Ministre Borloo contribueront à avancer dans cette voie.

Philippe Jouvin