Réunion de droit du 23 Mars 2001

La composition du nouveau Conseil Général

Pour la première réunion du Conseil Général qui se déroulait après les élections cantonales des 11 et 18 mars, le Groupe Communiste retrouve le même nombre de membres à l’exception de Gérard Heuzé qui a décidé d’adhérer au groupe socialiste et républicain.

A l’ordre du jour de cette réunion, bien évidemment figurait l’élection du Président, des Membres du bureau et de la Commission Permanente. A cette occasion Michel Barrier, Président du groupe communiste, tenta de présenter la candidature de Colette Privat à partir d’une déclaration systématiquement interrompue par une droite des plus arrogante et intolérante. En voici quelques extraits: << Pour ce qui concerne notre groupe, Mireille Garcia a été réélue dans le 8ème canton du Havre, Claude Collin dans le canton de Sotteville Est, et Jean Garraud dans celui de Eu. Nous accueillons dans les rangs du groupe des élus communistes deux nouveaux élus : Jean-Louis Jégaden qui succède à Maryvonne Rioual dans le 2ème canton du Havre et la benjamine de notre Assemblée , Nathalie Nail qui succède à Daniel Paul dans le 7ème canton du Havre. Déjà très expérimentés, vous constaterez qu’ils prendront, l’un et l’autre, rapidement leurs marques dans cette enceinte et sauront, sans défaillir, être porteurs, dans leurs interventions, dans leur travail, des engagements qu’ils ont pris, respectueux de la confiance qui leur a été accordée.
L’élection des candidats communistes, et notamment des nouveaux, ne tient pas du hasard. Arrivés en tête au soir du premier tour des candidats de la gauche, ils ont rassemblé, au second, bien plus largement encore, dans des conditions devenues difficiles, parfois périlleuses, en raison d’une politique de dépopulation sélective des quartiers orchestrée par le maire du Havre et ses amis qui siègent ici dans les rangs de la droite (7 000 électeurs de moins).
Ces élections cantonales ont révélé, comme partout en France, une quasi stabilité politique.
Elles font apparaître, dans le phénomène d’abstention qui les touche également, et plus particulièrement dans les secteurs urbains, des insuffisances notoires dans les orientations politiques. Les salariés, les retraités, les privés d’emploi, constatent qu’après les avancées des premières années, le gouvernement ne répond plus suffisamment aux attentes sociales et citoyennes, qu’il n’écoute pas les mouvements sociaux.
Ils ont le sentiment qu’après avoir été les victimes de la droite, ils deviendraient les oubliés de la gauche. Ils viennent de dire qu’ils ne l’acceptent pas.
Et ce message doit être entendu; il doit conduire à refuser les contraintes libérales prétendues intouchables.
Durant cette campagne électorale, les candidates et les candidats présenté-e-s ou soutenu-e-s par le Parti Communiste Français ont multiplié leurs contacts avec la population du département.
Ils ont vérifié, au moment où on leur parle, comme dans cette Assemblée, de cagnotte, de bons résultats économiques, de profits financiers historiques, un recul conséquent de la réponse aux besoins sociaux. Il est clair qu’à tous les niveaux de la Nation, et donc dans les orientations départementales, il est urgent de corriger des choix budgétaires, et qu’il convient d’inciter les entreprises à consacrer plus de moyens à l’emploi (de vrais emplois) et aux salaires qu’à la recherche de profits financiers. Dans cette Assemblée nouvellement élue, nous poursuivrons ce combat engagé avec eux pour un partage des fruits de la croissance, pour la prise en compte de tous les aspects de la vie quotidienne des habitants du département.
Notre département change, sa population maintenant urbaine à 80 % émet des besoins nouveaux qui devront être pris en compte.
Le Conseil Général y souffre d’une absence avérée, qui ne peut être comblée par la seule présence de signalisation à l’emblème du département, et la droite qui à, jusqu’à ce jour présidé, est en panne d’initiatives, d’imagination.
Notre Assemblée devra prendre en compte cette situation.
Il faut vraiment que notre institution départementale inscrive dans sa politique des choix déterminés pour réellement y être active, efficace, y compris comme partenaire dans la mise en oeuvre de politiques élaborées par l’Etat, la Région, les structures intercommunales et les communes, dont l’objectif n’est autre que de répondre avec une réelle efficacité aux besoins sans cesse croissants et divers des habitants.>> Chacun des trois groupes d’opposition présentant des candidats, Jean-Yves Merle (PS) a obtenu 17 voix, Jean Dasnias (D.L.) a obtenu 5 voix et Colette Privat 9 voix . Charles Revet fut élu sans surprise par 38 voix.

Les membres de la Commission Permanente et des commissions En ce qui concerne la Commission Permanente forte de 34 sièges, 4 membres ont été élus pour le Groupe Communiste: Michel Barrier, Gérard Eude, Pierre Tréhet, Jean Garraud.
Les membres des Commissions pour le groupe communiste sont les suivants: Commission de l’ agriculture, monde rural, de la sécurité et des affaires générales: Gérard Eude (Président Michel Lejeune, Maire et Conseiller Général de Forges-les-Eaux) Commission de l’ action sociale: Mireille Garcia, Nathalie Nail (Président Pierre Roussel Conseiller Général de Bolbec) Commission des routes, des travaux publics et des transports: Colette Privat ( Président Daniel Fidelin Conseiller Général de Montivilliers) Commission de l’ économie, des ports, des affaires européennes et du tourisme: Jean Garraud, Jean-Louis Jegaden ( Président Alfred Trassy-Paillogues Conseiller Général de Yerville) Commission des finances, du personnel, du patrimoine départemental et de l’enseignement: Claude Collin (Présidente Annick Boccandé Sénateur-Maire, Conseillère Générale des Grandes Ventes) Commission de la jeunesse, du sport et des affaires culturelles: Pierre Tréhet (Président Pascal Martin Maire et Conseiller Général de Montville) Commission de l’ environnement, de l’urbanisme, du logement, de l’aménagement du territoire et de la politique de la ville: Michel Barrier ( Président Michel Benet Conseiller Général de Val-de-saâne).
Commission d’ appel d’offres et d’ouvertures des plis: Pierre Tréhet (Président René Seille Maire, Conseiller Général de Bois-Guillaume).

Le Conseil général se réunira à nouveau le 29 Mars pour désigner ses représentations extérieures, puis le 9 avril à propos du Schéma des services collectifs et sur les transports aériens.

Tous les élus communistes & républicain au Conseil Général sont à votre disposition, n’hésitez pas à les contacter au 02.31.71.00.07 ou par internet à: mbarrier@wanadoo.fr.